2.14.2024

 2023年日本冬祭り- La Fête d 'Hiver Japonaise 2023


2023年日本冬祭り- La Fête d'Hiver japoniase 2023

日本冬祭り2023のご報告とお礼

ニース日本人会の恒例イベントである「日本冬祭り」は例年に習い、12月の第2日曜日である20231210日にEstienne d’Honoré d’Orves 高校にて開催されました。晴天に恵まれ、予定時刻前から既に列を作り待っていた来訪者の方々が先頭となって朝10時の開場を合図に皆様が入場し、日本文化の一日の幕開けとなりました。会場に設置された各スタンドである、茶道、生け花、折り紙、着物着付けと写真撮影、書道、俳句、読書、子供の伝統ゲーム、花札ゲーム等、それぞれ皆さんが希望するスタンドを訪れ、日本の伝統文化を学びながら有意義なアトリエ参加が出来た事に、皆様満足そうでした。

一方、会場入り口近くのテーブルには所狭しと美しい和小物や和食器、男性用甚平(じんべい)、女性用の帯と草履や絹の襟巻き、日本書籍等、チャリティーバザーの品々が並べられ、この日を楽しみに買いにいらした方も多かったので、午後4時には完売となりました。尚、この収益金は全額「あしなが育英会」を通じ、津波孤児たちに支援金として送られます。

又この日は特別プログラムとして午前11時からPolyvalenteの部屋にて、居合道と剣道のデモンストレーションが披露され大好評を博しました。居合道は刀を鞘から抜き放つ瞬間の恐るべきエネルギーに始まり、さらに納刀(のうとう)に至るまでの動作を高度な技術と共に披露する武芸です。正にその日は出演者の鋭敏な精神と強い気合が空気までも震わせるほど緊迫感があり、素晴らしい武芸に観客は、圧倒されていました。続く剣道は剣道着を着用し、一対一で向かい合い、相手の定められた部位を竹刀で打ったり、突いて勝敗を決める競技ですから、その度に音が発せられ同時に掛け声も会場に響き、大変魅力的な武道披露でした。特に最後の子供達の参加には、その愛くるしさと勇ましさに観客一同が感動したのです。

その後は日本の弁当を楽しむ昼食時間となり、ユウユウ弁当の4種、マイドの人気料理であるたこ焼きとチラシ寿司、そして今回は新しくレストラン・L’eau de vieが加わり、丼の4(ウナギもあり)が販売されました。その種類の多彩さに皆さんが大喜びされる一方、Zen cusineの提供する和菓子も4種の餅(もち)菓子とどら焼きが昨年にも増して人気がありました。

午后3時半からはEstienne d’Orves高校日本語科の生徒達による語学研究発表が始まり、テーマ「小説やマンガ、音楽の中から心に残った言葉」についての紹介が日仏両ケ国語で発表され、420分より閉会式が行われました。Benedetti副校長の祝辞とお礼の挨拶から始まり、マルセイユ日本国総領事館から臨席に駆けつけた村田総領事のスピーチがあり、心温まる高校生への励ましと日仏交流の大切さが語られました。20239月にニースを訪問された日本の皇族・彬子王女がEstinne d’Orves高校日本語科を訪問された事にも触れ、当高校の重要性の証である事、そして村田氏は「2023年末に転任となりその後離仏するが、今後もこの日本冬祭りが継続されるよう祈っている」と挨拶がしめくくられた。

最後に田島会長から両氏への返礼、及び会場設置の準備を援助してくれた高校生達やボランティアの方々、そして参加して下さった会場の皆様へのお礼の挨拶があり、文化スタンド担当者全員を紹介し、この素晴らしい日仏交流「日本冬祭り」の一日が終了致しました。末尾となりましたが会場提供にご尽力下さったEstinne d’Orves高校校長Marino氏に心からお礼申し上げます。                                                                      ニース日本人会理事一同

★当日の写真はこちらをクリックしてご覧になれます。


COMPTE RENDU DE LA FETE D’HIVER 2023 ET REMERCIEMENTS

 Le dimanche 10 décembre 2023, l’ARJNCA a organisé au lycée Estienne Dorves la Fête d’Hiver annuelle du Japon. Bénéficiant d’une météo clémente, un certain nombre de personnes ont patiemment attendu l’ouverture des portes du lycée qui marquait le début d’une journée placée sous le signe du Japon. Diverses facettes de la culture japonaise traditionnelle s’offraient à  eux : cérémonie du thé, ikebana, origami, habillage de kimonos (accompagné de photos), calligraphie, haïkus, lecture, jeux traditionnels pour enfants et hanafuda (cartes à jouer japonaises). Le public pouvait également participer avec profit aux différents ateliers qui leur étaient présentés. Il est à noter que le stand situé près de l’entrée proposait à la vente une profusion d’objets dont le bénéfice a été entièrement versé, par lintermédiaire de lONG japonaise Ashinaga, aux orphelins du grand séisme de l’Est du Japon le 11 mars 2011. On trouvait ainsi des obis de kimonos, des écharpes de soie et des sandales pour femmes, des tenues d’intérieur pour hommes à porter l’été, de la vaisselle traditionnelle ainsi que d’autres accessoires de la vie quotidienne. Tous ces différents objets d’une grande qualité ont rapidement trouvé preneurs de sorte qu’à 16 heures, ils étaient tous vendus.

Le programme de la journée comprenait également des démonstrations de Iaïdo et de Kendo. Ces dernières se sont déroulées à partir de 11 heures dans la grande salle polyvalente du lycée et elles ont été très bien accueillies. L’Iaïdo est un art martial qui consiste à tirer un sabre de son fourreau avec la plus grande énergie. Le sabre est ensuite remis dans son fourreau par le pratiquant qui exécute ces deux mouvements avec une dextérité tout à fait remarquable.

Le public a été très impressionné par les performances des pratiquants qui donnaient l’impression de remplir l’air de leur énergie débordante. La démonstration de Iaïdo a été suivie d’une présentation de Kendo qui a constitué un véritable spectacle : les combattants, revêtus d’une tenue particulière, s’affrontaient en portant des coups ou en pointant de leur sabre en bambou telle ou telle partie du corps de leur partenaire. Les enfants ont clôturé ce spectacle en combattant à leur tour et ils ont enthousiasmé le public par leur bravoure et la beauté de leurs gestes.

Puis ce fut l’heure du déjeuner. Le public n’avait que l’embarras du choix entre différents plats. Ainsi le restaurant YuYu Bento proposait quatre variétés de bentos et le restaurant Maido servait des chirashi zushi et des boulettes takoyaki qui ont rencontré un franc succès. Quant au restaurant LEau de vie, il permettait de choisir entre quatre bols de riz différents, l’un d’entre eux étant accompagné de filets d’anguille.

Mentionnons enfin la présence de Zen cuisine dont les quatre variétés de mochi et de dorayaki ont été encore plus appréciées que l’année dernière, si l’on en juge par le nombre de ces gâteaux qui ont été vendus.

À 15h30, les élèves du lycée Estienne d'Orves ont exposé, en japonais et en français, les résultats de leurs recherches linguistiques qui portaient sur le thème suivant : Quels sont les mots tirés de romans, de mangas et de musique qui restent présents à notre esprit ?

Puis, à 16h20 ce fut le moment de la cérémonie de clôture. Le proviseur adjoint, M. Benedetti, a prononcé un discours de remerciements, de même que M. Murata, Consul général du Japon à Marseille. Ce dernier a évoqué la visite de la princesse Akiko, membre de la famille impériale du Japon, à la section de langue japonaise du lycée Estienne D’Orves, ce qui témoigne de l’importance du lycée. M. Murata a également précisé qu’il quitterait la France à la fin de l’année et qu’il espérait vivement que la Fête d’Hiver continuera d’exister.

Ce fut ensuite le moment où Madame Tajima, Présidente de l’ARJNCA, remercia M. Benedetti et M. Murata et exprima sa gratitude aux lycéens et aux bénévoles qui ont contribué à l’organisation de l’événement ainsi qu’au public qui est venu nombreux. La Fête d’Hiver de notre association, qui a été l’occasion de fructueux échanges entre les Japonais et les Français présents, s’est terminée par la présentation des animateurs des différents stands qui nont pas ménagé leurs efforts tout au long de la journée.

Enfin, nous souhaiterions remercier particulièrement Madame Marino, proviseure du lycée Estienne d’Orves pour la mise à disposition de lieux permettant l’accueil de notre fête.

Le Conseil d’Administration de l’ARJNCA

Pour visualiser les photos, prière de cliquer ici.


1.11.2024

Information sur l’événement culturel d’octobre :

 10月の文化イベント「石州流・茶道のマチネ」のご報告とお礼

Date : Samedi 21 Octobre 2023 de 10h 15 à 12h 40

Lieu :  Maison des associations « Villa La Luna »

salles Saturne et Vénus

 昨年に引き続き、今年も秋のイベントとしてニースご来訪中の中根宗健師匠をお迎えし石州流・茶道のマチネ」を開催致しましたので以下にご報告申し上げます。中根宗健氏は京都の大徳寺内芳春院にて茶道指導をされている権威ある師範でらっしゃいますが日頃からニースを愛され、ニースの皆様に日本の茶道を紹介し、多くの方に親しんで頂きたい、と望みつつ毎秋来仏されています。

晴天に恵まれた当日、Villa la Luna に満席のお客様を迎え、10時30分からM.Cernay氏による講演会「茶の湯と茶道」から始まりその後、中根宗健師匠による石州流・茶道のデモンストレーションが披露されました。館内のVénusの部屋にて青い海臨む出窓の一角に茶室コーナーを設定し、朝の日差しの中、の上で展開される茶の湯の世界は誠に素晴しい時間でした。静けさの中、釜の湯が揺らぎ、観客はひしゃくから落ちる湯の音と茶筅のかすかな音に耳を傾け、無駄のない中根師匠(御亭主)の優雅な茶道の所作に心引き締まり、美しい着物姿の正客のお茶を飲む姿に目を奪われる…そして正面の掛け軸には「無」と書かれていました。つまり和の哲学と共に茶道が存在し、”幽玄の美”を感じさせる貴重な時間が流れたのです。次は場所を変えSaturneの部屋で「御手前入門アトリエ」が開かれ、受講者は10人限定であったがお茶の点て方及び飲み方を中根師匠から直々に教えを受け、緊張しながらも皆さんが大変満足されていました。同時に他の方々達も周りを囲み、熱心に学ばれている様子が印象的でした。

そして最後は全員の為の試飲会が開かれ、甘いお菓子と抹茶の味を賞味した12歳の子供さんから大人まで「とても美味しい」という感想が述べられ、笑顔溢れる茶道のマチネが終了しました。

今回の石州流茶道会の為に、遠方より自ら茶道具を運び込み日本の茶会を再現するべく努力された中根師匠、半東(介添え)役の中根伸子夫人、助手として來仏された赤松洋子氏と惜しみない協力を提供したARJNCA役員の水野美奈氏に深くお礼申し上げます。

★写真はこちらからクリックしてご覧ください。

Cérémonie du thé, une matinée avec l’École SEKISHŪ

En octobre 2023, comme l’année précédente, nous avons eu le plaisir d’accueillir Maître NAKANE pour notre événement d’automne intitulé Cérémonie du thé, une matinée avec l’École SEKISHŪ. Maître NAKANE enseigne la cérémonie du thé dans le temple Daitoku à Kyoto et chaque automne, il se rend dans notre ville pour présenter la cérémonie du thé à un grand nombre de Niçois. C’est par beau temps que la manifestation s’est déroulée à la Villa La Luna devant une assistance fournie. M. CERNAY a d’abord donné à 10h30 une conférence intitulée « Le thé : la cérémonie et la voie », puis Maître NAKANE a donné une démonstration de la cérémonie du thé de l’École SEKISHŪ. Dans la salle Vénus de la Villa La Luna, un coin salon de thé avait été aménagé près de la baie vitrée qui donnait sur le bleu de la mer et nous avons ainsi passé un merveilleux moment à découvrir l’univers de la cérémonie du thé qui se déroulait sur les tatamis dans la lumière du soleil matinal. Dans le calme de la pièce, l’eau de la bouilloire scintille et l’on entend le bruit de l’eau qui s’écoule de la louche pour atteindre le fouet à thé en émettant un son léger. Maître NAKANE exécute la cérémonie du thé avec des gestes précis et élégants et les spectateurs sont fascinés par la beauté des kimonos portés par les invitées d’honneur qui dégustent le thé…et sur le kakémono placé devant, on peut lire le caractère MU「無」(rien). En d’autres termes, le moment précieux de la cérémonie du thé nous a permis de ressentir la beauté mystérieuse du monde (幽玄yûgen). Quant à l’atelier « Initiation au rituel de la cérémonie du thé », il s’est tenu dans la salle Saturne et concernait un groupe  limité à 10 participants. Maître NAKANE s’est adressé personnellement à chacun d’eux pour leur enseigner la façon de préparer et de boire le thé. Tout en ressentant une certaine appréhension, les participants se sont montrés pleinement satisfaits. En même temps, il était impressionnant de voir d’autres personnes entourer le maître pour recevoir son enseignement avec un intérêt soutenu.

La matinée sest terminée par une dégustation de sucreries et de matcha offerts à toute lassistance qui était composée dadultes et dun enfant de 12 ans. Ils ont tous affirmé que c’était délicieux et ils arboraient un large sourire à la fin de la  matinée.

Enfin, nous tenons à exprimer notre profonde reconnaissance à Maître NAKANE, qui a personnellement apporté du Japon les ustensiles de la cérémonie du thé, à son épouse Mme Nobuko NAKANE  qui a été son assistante pendant la cérémonie et à Madame Yoko AKAMATSU qui est venue en France pour apporter son aide. Enfin, noublions pas Madame Mina MIZUNO, membre de l'ARJNCA, qui a coopéré avec générosité à lorganisation de la cérémonie.

★Pour afficher les photos d'une matiné, cliquez ici.

 

12.26.2023

2023年秋の文化イベント報告とお礼 日本伝統芸能選集

 Florilège des arts japonais

日本伝統芸能選集

Date : Samedi 07 octobre 2023
Lieu : Maison des Associations Garibaldi / salles AVELANIE et LUERNA

日本伝統芸能選集は秋のイベントとしてアメリカ・カリフォルニア州で日本伝統芸能で活躍している「アンサンブル遊雅とその仲間達」のメンバーが南仏ニースに集結し、素晴らしい日本舞踊、三味線・長唄・鼓の和楽器演奏、生け花と書道のデモンストレーション等を披露して観客から絶大なる好評を受けました、以下にその公演内容のご報告を申し上げます。

公演を通じJ. Ginestet氏がフランス語で司会を務め、最初に三味線と踊りの表現についての解説から始められた。三味線では川の流れやせせらぎの音、そして虫の音が実演され、日本舞踊では猿の被る鳥帽子を扇子で表現できる事や鞭の動き、そして馬に乗る猿の様子等、振り付けの例が挙げられ紹介された。
今回の日本舞踊演目は長唄、三味線、小鼓の伴奏で踊られ、一曲目が「外記猿」というお正月に人々の門戸を訪れ猿回しをしてお祝いを述べる大道芸人の舞い、2曲目は美しい湾と鶴や亀、そして水の景色を歌う長唄と共に千歳という名の女性が巧みに扇を使って踊る、祝いの舞である「島の千歳」。これら二つの演奏の間に生け花デモンストレーショの発表があり、ニースの花市で購入された南仏の花々と緑の葉等による2つのコンポジションが披露され、人々を魅了していた。
最後の書道デモンストレーションである大筆書きはダイナミックさと卓越した芸術性、そして何よりも和の精魂から発するエネルギーによって完成させた作品は見事!また製作過程のリズムに合わせて和太鼓演奏が共演されたが、書道家とぴったり息の合うその即興的響きの妙は感動的で、観客の胸を躍らせた。
片や会場に展示されたつまみ細工は、テーブルを前に作者自らの説明や作り方指導が行われ、江戸時代中期から伝えられる布をつまんで折りたたみ作っていく、それら美しく愛らしい伝統工芸に多くの方々が興味を持ち、大好評であった。

このイベント開催の為に来仏して下さった「アンサンブル優雅とその仲間達」の皆様、会場設置の為に大変御協力下さったメゾンデアソシアシオンGaribaldiのスタッフ、そして熱心に鑑賞頂いた多くの来場者の方々に心から感謝申し上げます。
ニース日本人会
 
  司会及びフランス語での説明:Jacques GINESTET

出演者日本舞踊扇 梅都々、三味線杵屋 佐保尚  長唄荒木 佐恵子 

小鼓久世 眞由美、華道山村  綾子、書道森本 五葉、つまみ細工小嶋 千香子 

*写真はこちらをクリックしてご覧下さい。

Rapport sur le Florilège des arts traditionnels japonais

À l’automne dernier, nous avons accueilli à Nice l’Ensemble Yuga et ses amies. Composé d’artistes japonaises vivant en Californie, cet ensemble a présenté un spectacle culturel intitulé Florilège des arts traditionnels japonais. Nous avons ainsi eu le privilège d’assister à une démonstration d’ikebana et de calligraphie ainsi qu’à une superbe danse exécutée à partir de chants Nagauta qui étaient accompagnés par deux instruments traditionnels (le shamisen et le kotsuzumi). Ces diverses formes artistiques ont été très appréciées du public.

Monsieur J. Ginestet, qui a présidé la représentation, a commencé par fournir des explications sur la danse et le shamisen.

Il a ainsi évoqué la façon dont cet instrument exprime le son des rivières et des ruisseaux ainsi que le chant des insectes. Monsieur Ginestet a également donné des exemples de danse où le recours à un éventail permet d’évoquer le mouvement d’un fouet ainsi que d’autres situations plus surprenantes impliquant un singe. On imagine alors celui-ci monter à cheval ou bien encore porter un chapeau couronné d’un oiseau.

Les danses représentées étaient accompagnées par le shamisen et le kotsuzumi, sur fond de chants Nagauta. Le premier de ces chants, intitulé Gekizaru mettait en scène un artiste de rue montreur de singe qui, le jour de l’An, se rend à la porte des gens pour leur présenter ses vœux. Le  second chant, évoquait la beauté des grues et des tortues dans des paysages aquatiques. Il accompagnait une danse de célébration qui portait le nom de Shima no Senzai. Cette danse était exécutée par une femme dénommée Senzai qui se servait de son éventail avec une grande habileté. Entre ces deux danses, nous avons pu assister à une démonstration d’ikebana qui présentait des fleurs et de feuillages de la région achetés au marché aux fleurs de Nice. Le public a été particulièrement sensible au charme de ces compositions florales.

Nous avons enfin assisté à une superbe démonstration de calligraphie exécutée à grands traits de pinceau. Faisant preuve d’un dynamisme remarquable, la calligraphe a produit une oeuvre d’un très haut niveau qui était imprégnée de toute l’énergie émanant de l’esprit japonais. Nous pouvions également entendre les battements de tambours taiko qui étaient parfaitement en phase avec la performance de la calligraphe, ce qui a profondément ému le public présent.

Enfin, plusieurs pièces de tsunamizaiku étaient exposées dans la salle. Celles-ci étaient constituées de morceaux d’étoffe qui étaient pincés puis pliés pour prendre la forme de fleurs. Installée devant une table, l’artiste a donné des explications et enseigné des tours de main à un public nombreux qui s’est enthousiasmé pour cette superbe activité traditionnelle dont les origines remontent au milieu d’Edo.

Nous souhaiterions remercier vivement lEnsemble Yuga et ses amies qui sont venues pour cet événement, le personnel de la Maison des Associations de Garibaldi qui a participé efficacement à la mise en place de la salle, ainsi que les nombreux spectateurs qui ont grandement apprécié le spectacle. 

 ARJNCA(Association des Ressortissants Japonais de Nice Côte d’Azur)


Présentateur (avec les explications en français): M. Jacques GINESTET

Interprètes : Danse / Mme Umetsuzu OGI,  Shamisen / Mme Sahosho KINEYA,

 Chant Nagauta / Mme Saeko ARAKI,  Kotsuzumi / Mlle Mayumi KUZE, 

Ikebana / Mme Ayako YAMAMURA , Calligraphie / Mme Goyo MORIMOTO 

Tsumami-zaiku /  Mme Chikako KOJIMA 

 Pour visualiser les photos, prière de cliquer ici.


8.17.2023

 2023年6月17日(土)開催 / ニース日本人会主催講演会「日仏関係の起源と未来」

Organisés par l’Association des Ressortissants Japonais de Nice Côte d’Azur

 

Conférence : L‘origine et l’avenir des relations franco-japonaises

donné par Le Consul Général du Japon à Marseille, M. Yukuo MURATA

「日仏関係の起源と未来」



       
村田優久夫総領事による講演会のご報告とお礼

 本年617日、ニース市C.U.M(Centre Universitaire Méditerranéen)の講演会会場にマルセイユ日本総領事館より村田優久夫総領事を迎え、「日仏関係の起源と未来」についての講演会をニース日本人会主催により開催させて頂きましたのでご報告申し上げます。講演会では1858年の日仏友好通商条約締結をきっかけに始まった日仏間の国際関係とその展開、幕末から明治初期にかけて近代化を求めた日本へのフランスの重要な貢献及び日仏間を結ぶ友情の進展、さらに将来における日仏両国間の理想的協力関係について等、村田総領事自らの貴重な考察と研究が発表されました。聴講者の皆様からも好評を博し、素晴らしい講演をして下さった村田総領事に心からお礼を申し上げ、その講演内容を各テーマごとに要約し下記致しましたので、どうぞご参照下さい。この度ご来場下さった皆様方、そして会場提供の支援をして下さったAMIEL-DINGES副市長とニース市に深く感謝申し上げます。

ニース日本人会

Compte-rendu de la conférence de Monsieur Murata et remerciements.

 Le 17 juin dernier, Monsieur Yukio MURATA, Consul général du Japon à Marseille, a donné une conférence dans l’amphithéâtre du Centre Universitaire Méditerranéen (C.U.M.). Organisée par l’ARJNCA, cette conférence portait sur L’origine et l’avenir des relations franco-japonaises. Celles-ci ont débuté en 1858 par la signature du Traité d’amitié et de commerce entre la France et le Japon. À la fin de l’époque d’Edo et au début de l’ère Meiji, la France a ainsi largement contribué à la modernisation du Japon. C’est une période qui a également vu se développer considérablement les relations d’amitié entre la France et le Japon. Ces points ont été analysés en détail par Monsieur MURATA qui a aussi approfondi sa pensée sur les perspectives d’avenir d’une coopération idéale entre la France et le Japon. Vous trouverez ci-dessous le plan détaillé de la conférence de Monsieur MURATA que nous tenons à remercier très chaleureusement pour sa prestation. Nous souhaiterions également adresser nos remerciements à Madame AMIEL-DINGES, Adjointe au Maire de la ville de Nice, pour son soutien à l’organisation de la conférence qui a été très appréciée par le public.

L'ARJNCA

Conférence : L‘origine et l’avenir des relations franco-japonaises

1.    Début des relations officielles entre la France et le Japon

日本とフランス両国間 の公的関係の始まり

▶ De la politique d’isolement à l’ouverture :

- 1639 Fermeture du Japon. Relations uniquement avec la Chine, la Corée et la Hollande sur l’île de Dejima.

- 1853 Expédition du Commodore PERRY dans le port d’Uraga,

- 1854 Traité d’amitié entre le Japon et les États-Unis,

- 1858 Traité d’amitié et de commerce entre la France et le Japon,

- 1859 Installation de la Légation française au Japon,

 - 1859-64 Premier Consul général : Gustave Duchesne de Bellecourt,

- 1864-68 Deuxième Consul général : Léon Roches,

▶ 1864 Bataille navale de Shimonoseki qui opposa le clan Chôshû aux États-Unis, à la Grande-Bretagne, à la France et aux Pays-Bas.


2.    Premières Coopérations entre la France et le Japon   

日本とフランス間の最初の協力

 ▶ Raisons du lien particulier entre la France et le shogunat Tokugawa :

 - Déclin de l’industrie de la soie en France à cause de la pébrine,

→ Seuls résistent à cette maladie les vers à soie japonais.

- Eugène Mermet-Cachon (de la Société des Missions étrangères de Paris), interprète qui a entretenu des relations avec Joun KURIMOTO.

▶ 1865 Projet de construction de l’arsenal naval de Yokosuka

▶ 1867 Mission de l’Armée de Terre française pour former l’armée du shogun

▶ 1867 Participation à l’Exposition universelle de Paris,

- Projet de création de la Société de Commerce France Japon,

▶ 1868 Restauration de MEIJI → Fin du lien privilégié entre la France et le shogunat Tokugawa.

 

3.    Rôle historique et particularités des conseillers étrangers (oyatoi)

歴史的役割と外国人顧問の特殊性(御雇い外国人)

▶ Rôle historique :

Prenant les pays occidentaux pour modèles, le Japon réussit à transposer rapidement des modes de production moderne de type capitaliste. Il recrute pour cela des conseillers étrangers qui, dans chaque secteur économique, apportent des connaissances et des compétences pratiques à partir desquelles se constituent les bases du Japon moderne.

▶ Particularités :

1) Très coûteux : malgré ses maigres ressources publiques, le Japon était prêt à dépenser beaucoup d’argent pour embaucher des conseillers étrangers.

2) Formation des élites japonaises qui devaient prendre la place des conseillers étrangers afin d’assurer l’indépendance des sciences et des techniques japonaises.

3) Appropriation : Les étrangers embauchés remplissaient une fonction d’assistance ou de conseil en matière de modernisation du pays dont l’initiative revenait de plein droit au gouvernement japonais.

 

4. Contribution de la France à la modernisation du Japon à l’époque de Meiji

明治時代の日本近代化におけるフランス国の献貢

▶ Développement de l’arsenal de Yokosuka

⇒Début de la révolution industrielle du Japon

 ◎ Léonce VERNY, ingénieur de la Marine français arrive au Japon en 1865.

▶ Mines : Jean-François Coignet (Ecole des Mines de Saint-Etienne)

⇒Il est nécessaire de financer la modernisation du Japon.

  ▶ Usine moderne de filature de la soie à Tomioka

⇒ Modèle de l’industrie moderne

▶ Jurisprudence à l’européenne : Gustave Emile Boissonade de Fontarabie

⇒ Pose les conditions pour la révision des Traites inégaux

▶ Léon DURY (1822-1891) approuve la philosophie humaniste de l’École de Kyoto et soutient la formation des Japonais en France

Né à Lambesc en 1822, Léon DURY est médecin et il arrive au Japon en 1862 pour devenir le directeur d’un hôpital à Hakodate. Le projet étant annulé, il devient consul à Nagasaki.

Dury accompagne également la délégation japonaise pour l’Exposion universelle de Paris en 1867.

Après la fermeture du consulat à Nagasaki en 1870, Il devient professeur de français à l’École française de Kyoto (1871-74) et à l’École Kaisei de Tokyo (1874-77).

Dury s’est également occupé des jeunes Japonais qui étaient ses élèves à Nagasaki, Kyoto et Tokyo et qui sont venus en France pour leurs études.

 

5.    Quelles étaient les clés du développement du Japon ?

日本国発展の鍵となったものは?

1)     Flexibilité

Capacité de réactivité permettant de s’adapter rapidement aux situations changeantes du monde de l’entreprise.

2)     Les conditions d’appropriation

Avant tout, le Japon compte sur lui-même pour atteindre ses objectifs.

3) Société de confiance

▶ Croire en son potentiel,

Chaque être humain a des capacités remarquables.

▶ Lieu de travail : La direction écoute les avis des employés (Méthode des 5S de Toyota),

▶Comparaison avec la France :

    En France, il existe une distance importante entre les employés et la direction de l’entreprise.

Syndicats ⇒ obtenir le maximum de concessions de la direction,

Employés ⇒ travailler le moins possible

 Au Japon, les grèves n’entraînent pas d’interruption du travail. Employés et direction coexistent.

La différence de salaire entre le PDG et les employés n’est pas très importante.

 

6.    L’avenir des Relations entre la France et le Japon

日仏間の将来における関係

▶ Difficultés actuelles du Japon

1)     Les jeunes Japonais d’aujourd’hui ne veulent pas aller étudier à l’étranger.

Le Japon a en effet atteint un niveau de confort et de sécurité très élevé.

2)     La bulle économique des années 1980 a éclaté en 1991.

Il en résulte une faible croissance depuis 30 ans.

3)  La population du Japon vieillit avec un taux de natalité en baisse.

 4)  Disparité croissante entre les Japonais : Jusque dans les année 1980, 90 des Japonais considéraient qu’ils appartenaient à la classe moyenne.

▶ La France pourrait être un modèle pour le Japon et le Japon pour la France

- Le Japon pourrait s’inspirer de la politique de la France pour lutter pour la baisse de la natalité.

- Créativité française et application japonaise : énergie nucléaire, fusée spatiale.

- Le Japon pourrait servir d’exemple pour les relations d’harmonie et de respect entre les individus.








3.05.2023

 20232月のイベント 「書道アトリエ」Événement culturel de février 2023

~ Atelier de calligraphie ~


春留加

Animé par Madame Haruka Moé avec une exposition de quelques oeuvres

Samedi 18 février 2023 de 10h 30 à 12h

Maison des associations Galibardi à la salle Roussala

 

 - 萌 春留加氏による書道アトリエと作品展のご報告

この度ニース日本人会主催2月の文化イベントとして、218()に初めて「書道アトリエ」を開催致し、参加者の皆様から好評を得る事が出来ましたのでご報告致します。

当日のプログラムは最初に町 春草(マチシュンソウ)流派の書道家である萌春香氏による展示作品紹介とお話しがあり、その後、2グループに分けた書道指導のアトリエが開かれました。両グループとも初級及び中級等、参加者の希望に応じた指導が萌氏より受けられ、静かな朝のひと時、参加者達は筆を手に日本の書道を熱心に学んでおられました。参加者から書道に集中する事により禅の心も感じる事が出来た、と喜びの報告もあり、皆さんが次の機会を待望されていらっしゃるようです。

遠い日本の北海道・千歳から来仏された萌先生に深くお礼申し上げます。          

 ニース日本人会

写真はこちらからクリックしてご覧ください


Rapport sur l’atelier de calligraphie et l’exposition des œuvres de Haruka MOE

 Nous souhaiterions vous informer que l’ARJNCA a organisé le 18 février son événement culturel du mois. Il s’agissait de notre premier atelier de calligraphie qui a reçu un très bon accueil de tous les  participants. Madame Haruka MOE, calligraphe de l’école Machishunsô, a commencé par nous commenter quelques-unes de ses œuvres puis elle nous a présenté son parcours. Elle a ensuite divisé les participants en deux groupes, de niveau débutant et intermédiaire, auxquels elle a prodigué ses conseils en tenant compte des souhaits de chacun. Et c’est avec enthousiasme que tous les participants, pinceau à la main, se sont lancés dans l’apprentissage de la calligraphie. Certains d’entre eux ont même affirmé qu’en se concentrant sur les gestes de la calligraphie, ils ont ressenti l’esprit du zen et tous les participants attendent avec impatience l’occasion de pratiquer à  nouveau la calligraphie. 

En conclusion, nous tenons à exprimer notre profonde reconnaissance au professeur MOE qui est venue en France depuis la lointaine ville de Chitosé en Hokkaidô.

 L’ARJNCA

*Pour afficher les photos de l'atelier de calligraphie, cliquez ici.

                                                                                                                                                                               

1.08.2023

2022年日本冬祭りーLa Fête d'Hiver Japonaise 2022

Photo by Cozy
     
2022年日本冬祭りーLa Fête d'Hiver Japonaise 2022

~ 終了の御報告とお礼 ~

ニース日本人会恒例の行事である「日本冬祭り」はコロナ禍により空白の数年が過ぎ、やっと今年3年ぶりにこのお祭りの再開を果たす事が出来ました。開催日の1211日(日)は約束されていたように晴天となり、この機会を待っていて下さった日本文化愛好家の方達、またイベントを楽しみに集まった子供さんから大人までの総勢430人以上の来場者があり、素晴らしい祭典の一日となりましたのでご報告致します。日本文化の各アトリエが開催される会場は変わらずHonoré d’estinne d’Orves 高校内の多目的ホールPolyvalenteであり、武道のデモンストレーション及び参加者の入門体験等は体育館(Gymnase)で行われました。来場者の方々は思い思いの好きな活動を選び文化スタンドに向かい、書道はフランス名を日本語でしたためる名前書き、生け花はそれぞれのセンスでミニ門松作り、折り紙は年齢に応じた美しい折り紙を習い、着付けコーナーでは子供から大人まで各自が好きな浴衣、帯と髪飾りを選び着つけてもらい写真撮影、時間予約制の茶道はお点前デモンストレーションを観賞しつつゆったりお抹茶を味わう等、皆さんとても満足された笑顔をされていました。

花札では12か月の花の絵が4枚づつある計48枚のカードでスリリングなゲームを楽しみ、俳句スタンドでは世界で一番短い17文字の詩作りに挑戦、今回の子供の遊びコーナーは福笑い、スゴロク、カルタなど正月ゲームが紹介され、「いろはカルタ」は大人の方達も興味を持って参加されていました。

一方体育館での武道デモンストレーションは合気道が午前中、居合道、剣道は午後に披露され、各武道の精神力と目が覚めるような気合の立ち振る舞いに、鑑賞者達は日本武士の心を感じ取れ、大喜びされていました。そして来場者の人気の的である昼食は鮮魚の寿司、バラエティーに富むお弁当各種、焼き立てのたこ焼きやおにぎりが飛ぶように売れ、太陽の元で、又は屋内で家族揃って日本の味を楽しんでらっしゃる様子が印象的でした。また日本冬祭りの名物である和菓子コーナーには、大勢の方達が列を作り購入されるほど美味しさに定評があります。常時販売された津波孤児の為のチャリティーバザーでは日本人形、着物や帯、和食器、和小物等の商品を多くの方々にご購入頂きましたので、お礼申し上げます。

3時半からはEstienne d’Orves高校日本語科の生徒達による語学研究発表が始まり、テーマであった「小説やマンガ、音楽の中から心に残った言葉」の紹介が日本語で発表されました。プロジェクターによる映像を生かしてそれぞれのシチュエーションを表現し、優れた感性で選ばれた言葉の数々は個性的で、生徒達の明確な日本語の発音と共に感動的なステージとなりました。引き続き閉会式が行われBenedetti副校長による挨拶が述べられ、その後、在マルセイユ日本総領事館から御臨席頂いた村田優久夫総領事からのスピーチを賜りました。大変熱意を込めて日仏文化交流の大切さが語られ、高校生達への当日の発表への賞賛及び今後への激励の言葉が語られました。最後にニース日本人会の田島会長から返礼の挨拶と会場を提供頂いたEstinne d’Orves高校のMarino校長への感謝の意、さらに開催準備のために前日から協力参加した高校生達への謝意が述べられ、締めくくりに当日尽力して下さった各文化スタンド担当者全員の紹介があり、閉会となりました。

末尾となりましたが熱心に御協力頂いたボランティアの方がた及び参集下さったご来場者の皆様方に深くお礼申し上げます。

 ニース日本人会理事一同

★写真はこちらからクリックしてご覧ください


 
                         Photo by Cozy

COMPTE-RENDU ET REMERCIEMENTS

 La Fête d’hiver, qui est une tradition bien établie de notre association, a repris cette année après une interruption de trois années due à la pandémie de coronavirus. Comme prévu, la fête s’est déroulée le dimanche 11 décembre sous un ciel clément. Elle était attendue par les amateurs de culture japonaise qui sont venus en grand nombre. On a ainsi dénombré pas moins de 430 visiteurs,  enfants et adultes, et chacun a assisté avec plaisir à cet événement qui, aux dires de beaucoup, fut particulièrement réussie. 

La salle polyvalente du Lycée Estienne D’Orves accueillait les différents ateliers culturels tandis que le gymnase était réservé aux arts martiaux. Un certain nombre de visiteurs se sont initiés à la pratique d’arts martiaux qui ont également été l’objet de démonstrations. Les visiteurs de la salle polyvalente se sont rendus sur le stand de l’activité culturelle de leur choix. C’est ainsi qu’au stand de calligraphie, il était possible d’obtenir la transcription de son nom en caractères japonais. Au stand d’ikebana, on pouvait fabriquer une décoration en miniature du Nouvel An appelée Kadomatsu. Au stand voisin, il était possible de confectionner des origami qui étaient adaptés à l’âge de chaque participant. Le coin des kimonos accueillait les enfants et les adultes impatients d’essayer des kimonos, des obi et de porter des parures pour les cheveux. Et ce n’est pas tout : chacun a pu se faire photographier dans la tenue qu’il avait choisie. Non loin de là, il était possible d’assister, sur réservation, à une cérémonie du thé qui a comblé les amateurs. Ils ont eu en effet tout le loisir de déguster un thé dans une atmosphère détendue. Les visiteurs attirés par les jeux de cartes se sont rendus à un autre stand où leur était présenté le hanafuda, jeu de cartes passionnant qui se compose de 48 cartes réparties en 12 familles de 4 cartes représentant des fleurs. Quant aux amateurs de poésie, ils se sont retrouvés au stand voisin où il s’agissait de relever un défi de taille : composer un haïku, poème de 17 syllabes qui constitue le plus court poème au monde. Enfin, dans le coin des jeux d’enfants, il était possible de découvrir des jeux du Nouvel An comme le jeu des visages amusants dénommé Fukuwarai, le jeu de dés Sugoroku et le jeu de cartes Karuta. Les adultes se sont également intéressés au jeu de cartes  Iroha karuta.

Par ailleurs, des démonstrations d’arts martiaux se sont déroulées dans le gymnase. Le matin, nous avons assisté à une présentation d’aikido et l’après-midi de aïdo et de kendo. Les adeptes de ces disciplines ont ressenti avec plaisir la nature profonde de la voie des guerriers japonais en écoutant le cri, dénommé kiai, que poussent les pratiquants au moment de l’attaque. C’est sous cette forme que s’expriment la vision et la force spirituelle propre à chaque art martial. Pour le déjeuner, les visiteurs avaient l’embarras du choix. Ils ont particulièrement apprécié les sushis de poissons frais, une grande variété de bentos, des takoyaki (boulettes à base de poulpe) et des onigiri (boulettes de riz) qui venaient d’être préparés. Tous ces mets se sont vendus très vite et il était impressionnant de voir des familles, installés à l’intérieur ou à l’extérieur au soleil, goûter aux plaisirs de la vie japonaise. Dans le coin des pâtisseries japonaises, nombreux étaient ceux qui faisaient la queue car elles ont la réputation d’être délicieuses. Comme dans les fêtes d’hiver précédentes, un espace était réservé à la vente caritative d’objets au bénéfice des orphelins du tsunami et de nombreux visiteurs ont acheté, entre autres, des poupées et des ustensiles de cuisine japonais, des kimonos et des obis. Qu’ils en soient ici remerciés.

À partir de 15h. 30, les élèves de la section japonaise du lycée Estienne d’Orves ont exposé en japonais les résultats de leurs recherches linguistiques qui portaient sur le thème suivant : Quels sont les mots tirés de romans, de mangas et de musique qui restent présents à notre esprit ? À l’aide d’un projecteur, les élèves ont présenté des images qui leur ont permis de décrire chaque situation de façon vivante. Les élèves ont fait preuve d’une grande sensibilité dans le choix des mots qui correspondaient à quelque chose de très personnel, et lorsqu’ils les ont prononcés distinctement sur la scène, les spectateurs étaient très émus. La cérémonie de clôture a été suivie d’un discours du proviseur adjoint du lycée, M. BENEDETTI, puis M. Yukio MURATA, Consul Général à Marseille, qui était assis à ses côtés, a prononcé un discours. Il a parlé avec enthousiasme de l’importance des relations culturelles franco-japonaises et il a félicité les élèves pour leur présentation. Il les a également encouragés à poursuivre dans cette voie. Enfin, Mme Mihoko TAJIMA, présidente de l’ARJNCA, a prononcé un discours dans lequel elle a remercié la proviseure du lycée, Madame   MARINO, de nous avoir accueillis au sein de l’établissement. Madame TAJIMA a également remercié les élèves du lycée qui, la veille de la fête, ont activement participé à sa préparation. La fête s’est terminée par la présentation des responsables des différents stands qui n’ont pas ménagé leurs efforts tout au long de la journée. Et bien sûr, la présidente a également adressé tous ses remerciements aux nombreux visiteurs ainsi qu’à tous les bénévoles qui ont fait preuve d’un grand dynamisme dans la réalisation des tâches qui leur incombaient.                                                                                                             

 Le Conseil d’Administration

Pour visualiser les photos, prière de cliquer ici.