7.09.2020

2019年日本冬祭りーLa Fête d'Hiver Japonaise 2019

~ 終了の御報告とお礼 ~

2019年12月8日開催されたニース日本人会(ARJNCA)恒例の第8回日本冬祭りは晴れやかな好天の下、約400人以上の来場者を迎え、午前10時より終日を通し今年も華やかな日本文化の祭典が繰り広げられました。 開門前から待つ人々もあり、この年に一度の機会である各日本文化のアトリエ(生け花、書道、茶道、折り紙、着物着付け、俳句、読書、花札、子供の為の伝統ゲーム)参加を如何に楽しみにされているかが伺われます。開始を合図に各アトリエには見る間に多勢の参加者が溢れ、子供から大人まで熱心に日本文化に親しみ、意欲的に学ばれている様子が印象的でした。一方並行して体育館では勇ましい日本武道(合気道、居合い道、剣道、弓道)が披露され、集中力の必要な各デモンストレーションを固唾を呑みながら多くの愛好家達が静かに鑑賞されていました。 また日本の味が楽しめる昼食時にはニースの有名日本レストランの出店により、寿司、各種カレーライス、各種弁当、たこ焼き、ギョウザが販売され、人気の和菓子も含め時間内に完売の勢い!引き続き昼食後にはPolyvalente会場にて日本歌曲とハープのミニコンサートが開かれ、美しい日本の調べに魅了された観客がうっとりと聴き入ってました。 最終イベントにはラマック日本語科教師の紹介によってEstienne d’Orves 高校生達の日本語研修旅行の発表があり、印象深い日本での経験や様々な訪問先が映像と共に立派に報告されました。 閉会式ではCordier副校長とマルセイユ日本総領事館の池田首席領事によるお祝いとご挨拶を賜り、そのお礼を田島会長が述べると同時に当日の功労者である各文化スタンド担当者の紹介、そして惜しみなく協力頂いた日仏ボランティアの皆様及び会場準備に携わってくれた沢山の日本語科の生徒さん達に感謝の意が表されました。 今年もこの日本文化を介し日仏親善交流の一日が無事終了できた事は私達にとって大きな喜びです。ここにご来場頂いた皆様方に心からお礼を申し上げます。 最後に冬祭り開催に際し寛大なる援助と協力をして下さったEstienne d’Orves 高校理事Palmaro氏とMarino校長に心より感謝を申し上げます。 
ニース日本人会理事一同



- Rapport et remerciements - 
 Compte rendu de la 8 ème fête d'hiver 2019 
 Le 8 décembre 2019, sous un ciel radieux, l’ARJNCA a organisé sa fête d’hiver au lycée Estienne d’Orves pour la huitième année consécutive. Plus de quatre cents personnes se sont rendues à cette manifestation désormais bien établie qui leur a permis de découvrir de multiples facettes de la culture japonaise telles que l’ikebana, la calligraphie, la cérémonie du thé, le pliage de papier, le port de kimono, les cercles de haïku et de lecture ainsi que des jeux traditionnels destinés aux enfants et c’est avec impatience que les visiteurs attendaient de participer à ces différentes activités. Dès le signal du départ, un grand nombre de visiteurs ont rapidement convergé vers les différents stands afin de se familiariser avec tel ou tel aspect de la culture japonaise et la passion qui animait alors enfants et adultes était impressionnante. Au même moment, le gymnase du lycée était consacré aux arts martiaux. Il était ainsi possible d’assister à des démonstrations de aïkido, de kyudo (art du tir à l’arc), de kendo (art du sabre) et de iaïdo (art de dégainer le sabre). Les spectateurs présents retenaient leur souffle et ils ont pu constater que ces différentes disciplines exigent des pratiquants une grande force de concentration. Puis vint le moment du déjeuner, ce qui donna l’occasion de goûter à la cuisine japonaise. Plusieurs stands de restaurants japonais bien connus à Nice proposaient une grande variété de mets : sushis, bentos et riz au curry de toutes sortes, takoyaki et gyôza. On trouvait également des gâteaux japonais traditionnels qui se sont vendus très rapidement ! Après les repas servis en continu, nous avons pu assister dans la salle polyvalente à un mini-concert composé de chansons japonaises avec un accompagnement à la harpe. Ce moment musical enchanta les spectateurs présents visiblement conquis par la beauté des mélodies. Nous avons ensuite assisté au compte rendu, illustré de photos, du voyage d’étude au Japon des élèves de Monsieur Lamark, professeur de japonais au lycée. Les élèves nous ont présenté les différents lieux qu’ils ont visités et ils nous ont fait part de leurs expériences au Japon qui les a fortement impressionnés. Enfin, Monsieur Cordier, Proviseur adjoint du lycée et Monsieur Ikeda, Consul général adjoint du Japon à Marseille, ont mis un terme officiel à la fête d’hiver en prononcant des discours auxquels notre Présidente Madame Tajima a répondu en remerciant les bénévoles français et japonais ainsi que les élèves des classes de japonais pour leur participation active à la fête. Nos remerciements s’adressent également à Madame Marino et à Monsieur Palmaro, respectivement Proviseur et Intendant du lycée pour l’aide sans faille qu’ils nous ont apportée dans la réalisation de la fête d’hiver 2019. Nous sommes très heureux du bon déroulement de cette journée d’échanges amicaux entre japonais et français, qui ont manifesté ainsi leur attachement à la civilisation japonaise.  
Les membres du Conseil d’Administration de l’ARJNCA


8.09.2019

Soirée Tanabata 2019 七夕の夕べ


2019年7月5日開催「七夕の夕べ」

終了報告とお礼



   今年のニース日本人会恒例「七夕祭り」は75日の宵、親睦的雰囲気の中、メゾン・デ・アソシアシオン・サンロックにて催されました。開会18時半と同時に参加者の皆さんはそれぞれ、星への祈りを色とりどりの短冊に書き込み,笹の枝に結びながら七夕の笹の木を飾りました。次に当夜のプログラムであるM.Cernay氏によるアジア各国にも存在する七夕の起源と物語が映像と共に語られ、日本で愛されている七夕の行事や高校生による七夕物語の演劇がビデオによって紹介されました。続き日本のメロディー「浜辺の歌」と「カラスの子」がDorignyトリオにより演奏され、最後にマナビ・アソシエーションの子供コーラスによる日本童謡「たなばた様」が加わって素敵な歌声を聞かせてくれました。待望のZen & Organique Cuisine提供の美味しいアペリティフを賞味しながら会は最高潮となり、締めくくりの盆踊りは振り付けのミニ・レッスンの後、皆さんで東京音頭と炭坑節の2曲を笹の木の周りで踊り、楽しい七夕の夕べは終幕しました。



御来場の方々及び御協力頂いた皆様に心よりお礼申し上げます。

ニース日本人会理事一同




Soirée Tanabata du 5 juillet 2019


Rapport et remerciements


Date: vendredi 5 juillet 2019
Heure: de 18h30 à 20h30
Lieu: Maison des Associations Nice Est – St Roch / Salle Lavande
 
 Cette année, l’association ARJNCA a célébré Tanabata le vendredi 5 juillet à la Maison des Associations de Saint-Roch. La soirée a débuté à 18h30 et chaque participant était invité à écrire un souhait sur une bande de papier et à l’accrocher aux branches du bambou. Ensuite Michel Cernay nous a parlé de lorigine de la légende de Tanabata que l’on retrouve en Asie et nous a présenté une pièce de théâtre sur l’histoire de Tanabata joué par les lycéen japonais, le tout illustré par une projection de dessins et photos.
Les festivités se sont poursuivies avec un mini-concert de mélodies japonaises jouées par le Trio Dorigny (Kiyomi Tozu - flûte, Ako Dorigny - guitare, Henri Dorigny – guitare basse) et une chanson traditionnelle japonaise « Tanabata-sama » chantée par des enfants de l’association Manabi. Enfin, après un apéritif délicieux préparé par Zen & Organique Cuisine,  la fête de Tanabata s’est achevée avec une leçon de danses folkloriques  « Bon-odori » (Tokyo ondo et Tanko bushi) et les participants ont amusé toute l’assemblée de par leur enthousiasme autour du banbou.

L’association A.R.J.N.C.A remercie sincèrement toutes les personnes présentes pour leur aimable participation.
Le comité de l’ARJNCA




2.04.2019

2018年冬祭り・La Fête d'Hiver 2018

2018日本冬祭り・ La Fête d'Hiver Japonaise 2018


~終了報告とお礼~


2018129日は晴天に恵まれ、ARJNCA恒例の日本冬祭りが開催されました。
折から起きていたGilet jauneデモの影響が危ぶまれたものの、通常の10%減の約350人の来場者を迎え、華やかな日本文化の祭典の一日として無事に終了致しましたのでここに御報告申し上げます。
まずは会場内の催しについてですが広いpolyvalenteの壁に沿い、茶道、華道、折り紙、書道、俳句、読書の各アトリエが並び、子供の為の漢字学習と遊びコーナー(マナビ・アソシエーション)と高校生の日本における語学研修の思い出写真の展示コーナーが奥角を占め、入口近くには溢れるばかりの日本の小物、陶器、書籍等を置きチャリテイーバザーを催しました。尚このバザー収益全額は震災孤児支援のためNGOあしながに送金されますが当日ほぼ完売しています。
そして開場中央はフランス人の人気の的、着物着付けのスペースとして充てられ、終日美しい浴衣姿の人々の笑顔と撮影のシャッター音が絶えません。そんな賑やかな会場の中、開場と同時に各自希望のアトリエにいそいそと直行する来場者達も多く、日本文化の習得に熱中、時々喜びの声を上げながら完成したミニ生花や折り紙を持ち帰る皆さんの表情はとても満足気でした。
またアトリエと並行して体育館では午前11時より合気道、続き剣道の素晴らしい両日本武道デモンストレーションが披露され、午後14時からは弓道のデモンストレーションとアトリエが開かれ、初級者対象に丁寧な説明と指導が行なわれました。
片や1130分より昼食の弁当、寿司、カレーライス、中華丼やたこ焼きが販売開始となり太陽の下、屋外の青空食堂や会場内中央に準備された椅子を陣取りながら家族友人たちが楽しく集い、日本の味を賞味されていました。今や冬祭りの名物となった和菓子は全日を通じスタンド前に人が並びこちらも完売。そして1230分からは日本曲によるミニコンサートが開かれ、素晴らしい歌声とハープの響きに耳を傾けつつ心和むランチタイムコンサートなった次第です。
佳境となったこの冬祭りは1530分からEstienne d’Orves高校生による日本での語学研修の発表となり、引率担当ラマック教諭からの挨拶を先頭に生徒達の研究テーマと併せた大変りっぱな報告がされました。最後に閉会式としてCordier副校長のスピーチがあり日仏親善の絆となっているこの日本冬祭りの意義も語られ、続きニース日本人の田島会長からは理想的会場を毎年提供して下さっている高校へのお礼が述べられました。また会場準備に大いなる協力をしてくれた日本語科の生徒たち及び当会の為に惜しみなく援助してくれた全ボランティアの方々へ、そして素晴らしい成果を発揮してくれた各文化スタンドの各担当者の皆様に感謝の意が表されました。
最後に当日ご来場下さった皆様、そして冬祭り開催に際し寛大なる協力の手を差し伸べて下さったDevin校長へ心より感謝を申し上げます。
ニース日本人会理事一同


- Rapport et remerciements -

Compte rendu de la 7ème fête d'hiver 2018 du 9 décembre 2018

La fête d’hiver de l’ARJNCA s’est tenue le 9 décembre 2019 sous un ciel clément. Nous avons accueilli environ 350 personnes, ce qui représente une diminution de 10 % par rapport à l’année dernière. Cette baisse s’explique sans doute par la manifestation des gilets jaunes qui se déroulait en même temps. Il n’en reste pas moins vrai que nous avons passé une très agréable journée consacrée à la culture japonaise, dont nous aimerions maintenant vous faire le compte-rendu.
La fête s’est déroulée dans la grande salle polyvalente du lycée où l’on trouvait alignés, le long des murs, les différents stands des activités présentées : cérémonie du thé, arrangement floral, origami, calligraphie, haïku et cercle de lecture.
Dans l’un des coins de la salle, l’association Manabi proposait des jeux pour les enfants ainsi que des exercices d’apprentissage de kanji, et dans le fond de la salle, des élèves du lycée présentaient leur séjour linguistique au Japon en l’illustrant de photos. Enfin, près de la porte d’entrée, étaient rassemblés divers objets – bibelots, vaisselle, livres – destinés à être vendus au bénéfice exclusif de l’ONG japonaise Ashinaga qui vient en aide aux orphelins victimes du tremblement de terre du 11 mars 2011, et l’on peut se réjouir du fait que pratiquement tous les objets ont été vendus.
Quant au centre de la salle, il était occupé par l’atelier de Kitsune qui a été particulièrement apprécié par les visiteuses françaises. Nous avons ainsi entendu toute la journée les déclics des appareils photos qui capturaient les visages souriants des jeunes femmes portant de jolis kimonos. Dès l’ouverture de la salle, un grand nombre de personnes se sont directement dirigés vers l’atelier de leur choix, manifestant ainsi leur enthousiasme à l’idée d’approfondir leur connaissance de la culture japonaise. Certains visiteurs ont également réalisé des objets en origami ou bien de petits arrangements floraux qu’ils ont rapportés chez eux. Ils parlaient alors d’une voix forte et joyeuse et leurs visages exprimaient un sentiment de grande satisfaction.
De plus, parallèlement aux ateliers, une démonstration d’aïkido s’est déroulée à partir de 11 heures dans le gymnase. Elle a été suivie par une démonstration de kendo qui, comme l’ aïkido relève de la pratique du bushidô. Après ces deux très belles prestations, nous avons pu assister à partir de 14 heures à une démonstration de tir à l’arc qui était accompagnée d’explications détaillées destinées aux néophytes sur la pratique de cet art martial. Auparavant, à partir de 11 h 30, nous avons commencé à vendre différents plats pour le repas de midi : bentô, riz au curry, chukadon et takoyaki. Des chaises ont été placées au centre de la salle ainsi qu’à l’extérieur où l’on pouvait bénéficier d’un beau ciel bleu, puis familles et amis se sont réunis et ont pu goûter à l’art de vivre japonais. Quant aux gâteaux traditionnels, ils ont été très  appréciés et ont été vendus en totalité.
Ensuite, vers 12 h. 30, le repas a été agrémenté d’un mini-concert où nous avons pu écouter de superbes chansons japonaises accompagnées à la harpe, ce qui a apporté une agréable note de sérénité. Vint ensuite le moment le plus important de la fête.
Les élèves de la section de japonais du lycée nous ont fait le compte-rendu de leur séjour au Japon qui était placé sous la responsabilité du professeur de japonais, Monsieur Lamacq. Enfin, Monsieur Cordier, proviseur adjoint du lycée, a prononcé le discours de clôture de la fête où il a analysé  le sens des relations d’amitié entre la France et le Japon. C’est alors que la présidente de l’ARJNCA, Madame Cazabon-Tajima, a exprimé ses remerciements à la direction du lycée qui, comme les années précédentes, a fourni le lieu idéal pour notre fête.
Nous tenons également à exprimer notre reconnaissance à tous les responsables des stands culturels, à l’ensemble des bénévoles qui nous ont apporté une aide généreuse ainsi qu’aux élèves de la section de japonais qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour préparer la salle. Les uns et les autres ont ainsi largement contribué au succès de la fête.
Enfin, nous souhaiterions exprimer notre profonde gratitude à Monsieur Devin, proviseur du lycée, qui nous a généreusement tendu la main pour l’organisation de cette fête, sans oublier bien sûr toutes celles et tous ceux qui sont venus en ce jour du 9 décembre 2018.
Le conseil d'administration de l'ARJNCA











1.16.2019

Récital de piano avec Mihoko TAJIMA-CAZABON


113日開催コンサート終了御報告



カザボン田島三保子ピアノリサイタル


~ドビュッシー没後100周年記念に寄せて~


3 novembre 2018 à 17h
Temple du Saint-Esprit
21 Bld Victor Hugo, Nice



 秋の穏やかな黄昏時、ニースにある静かなSaint Esprit教会にて「田島三保子ピアノリサイタル」は開催され、会員及び友人達50余の聴衆と共にフランス及び日本音楽の立派なプログラムの演奏を聴きつつ、素晴らしい音楽の喜びのひと時を過ごすことが出来た。

2018年はドビュッシーの没後100周年に当たる事からこの偉大なフランスの作曲家に敬意を表し、第一部はドビュッシーの作品プログラムに充てられた。「二つのアラベスク」から始まったがこの2曲は彼の好む印象主義手法によって自然から発生する曲線的表現が示されている。同じ精神から映像第一集においても中の一曲には捕らえようのない消え行く束の間、予見できない水の様子、静まり又うねる「静と動」の表現に彼は心囚われ作曲をした。一部最後の「子供の領分」は当時3歳になったドビュッシー最愛の娘シュウシュウ(愛称)への思いで作曲された。楽譜の初めに作曲家自らのメッセージが次のように書かれている「私の可愛いシュウシュウへ、あとに続く者への父の優しい詫言を添えて」。

2部は日本人作曲家平井康三郎と光永浩一郎の作品で、前者は20世紀の作曲家であるが江戸時代から伝わる歌をピアノ曲に編曲した「さくらさくら」。儚い美しさの象徴である桜の花は日本人文化の核心を見る思いだが、毎春咲き開く桜の花は、深い絶望の時代にあってもその光と色を放つ、と小説家森村誠一は東北大震災の春に俳句を詠んだ。

第二曲目の背景は完全に変わる。元はギターの為の曲であり日本の将軍のように勇気ある戦いの魂を持つ恩師・管野光亮の為に作曲し「サムライ」と名付けた。その後に光永は脳梗塞によって右手を奪われながらも左手だけで演奏をし続ける日本人ピアニストに心打たれ、彼のために左手のみのピアノ曲に編曲した。曲の内容は粘り強く屈強な精神を持つサムライを表現するが如く達人芸が要求されるが実際に、序奏の静寂さから活気ある激しい主用旋律に引き継がれる展開には驚かされる。

そして続きロマン派の最も美しいリストとショパンの数曲を聴く事が出来、最後に我々のピアニストはアンコールとしてドビュッシーの「月の光」とF.プーランク「愛の小径」を演奏した。

このコンサートによって聴衆は密やかに意図された2つの流れを見つけることが出来るのである;ドビュッシーの「水の反映」や日本曲の桜の花に寄せる自然への愛、一方は人間への愛として捉えられるドビュッシーの子供への優しさ、プーランクは若い王子がルーマニアの歌姫に燃やした恋の情熱を曲に、そしてショパンは愛の苦しみの元、マリア・ヴォジンスカへの夢を「別れのワルツ」に託し彼女に捧げている…。

ニース日本人会理事
Didier DON


COMPTE RENDU DU CONCERT DE L’ARJNCA DU 3 NOVEMBRE 2018

Récital de piano avec Mihoko TAJIMA-CAZABON
~ Dans le cadre des célébrations du centenaire de la mort de Debussy ~
 
C’est par une douce fin de journée d’automne qu’une cinquantaine de personnes, membres de l’ARJNCA et amis, ont partagé dans le calme du temple du Saint Esprit de Nice, un grand moment de plaisir musical en écoutant Madame Mihoko Cazabon-Tajima jouer un beau programme de musique française et japonaise.

Il se trouve que nous fêtons en 2018 le centenaire de la mort de Debussy et il convenait de lui rendre hommage en raison de la place essentielle qu’il occupe dans la musique française.

Le concert a débuté par Les deux arabesques. De facture impressionniste, ces deux œuvres expriment le goût de Debussy pour les formes courbes et les lignes sinueuses si présentes dans la nature. Il en va de même pour les Images 1ère Série. Dans l’une d’elles, Debussy s’attache ainsi à traduire la composante fugitive, évanescente des mouvements imprévisibles de l’eau qui passe du calme à l’agitation avant de s’apaiser à nouveau. Children’s Corner est venu conclure la première partie du concert. Cette œuvre fut l’occasion pour Debussy de manifester son amour pour sa fille, alors âgée de 3 ans et surnommée Chouchou. Il écrivit ainsi sur la partition : « À ma très chère Chouchou, avec les tendres excuses de son père pour ce qui va suivre ».

La seconde partie du concert était consacrée à deux œuvres de compositeurs japonais,  Kozaburo HIRAI et Koichiro MITSUNAGA. Le premier vécut au XXème siècle et transcrivit pour piano une chanson traditionnelle de l’époque d’Edo, Sakura, sakura. Nous voici au coeur de la civilisation japonaise qui voit dans les fleurs de cerisiers le symbole même de la beauté qu’il convient de saisir dans l’instant en raison de son caractère éphémère. Chaque printemps les voit s’épanouir et, par la lumière symbolique qu’elles diffusent, elles éclairent aussi les périodes de profond désespoir, comme le rapporte l’écrivain Seichi MORIMURA à propos du tremblement de terre de 2011 au Japon.
La seconde œuvre s’inscrit dans un contexte complètement différent. À l’origine, il s’agissait d’une œuvre pour guitare que MITSUNAGA a conçue en pensant à son maître Mitsuaki KANNO. Comme ce dernier réunissait à ses yeux les qualités d’un shôgun, il lui donna le nom de Samurai. Le compositeur a voulu ainsi saluer la figure du guerrier qui, par ses qualités de courage, constitue une composante essentielle de l’âme japonaise. Par la suite, MITSUNAGA adapta cette œuvre pour piano à l’intention d’un pianiste qui, à la suite d’un accident cérébral, n’avait conservé que l’usage de la main gauche. Celui-ci, par sa ténacité et sa volonté inflexible, manifestait le même esprit de samurai dans l’exécution de cette œuvre qui exigeait des qualités de virtuose. De fait, cette œuvre a surpris plus d’un auditeur en raison de l’impétuosité de la mélodie principale, jouée avec brio, qui a succédé au calme de l’introduction.

Nous avons pu ensuite entendre plusieurs des plus belles pages de Liszt et de Chopin et, après ce détour par la musique romantique, notre pianiste a joué, sous forme de bis, Le clair de lune de Debussy et Les chemins de l’amour de Francis Poulenc.
Nous avons ainsi retrouvé les deux lignes directrices qui, discrètement, nous ont guidés tout au long du concert : l’amour de la nature, qu’il prenne la forme des reflets dans l’eau chez Debussy ou des cerisiers en fleur au Japon,  et l’amour que nous éprouvons pour nos semblables, qu’il s’agisse de la tendresse de Debussy pour son enfant, de la folle passion d’un jeune prince pour une cantatrice roumaine chez Poulenc, ou de la douleur de Chopin songeant à Marie Wodzinka à qui est dédiée la Valse de l’adieu.

Membre de conseil d’administration de l’ARJNCA
Didier DON


-------------------------------------------------------

~ Programme ~


Claude DEBUSSY (1862 -1918)
                  Deux Arabesques
                               1ère Arabesque (Andantino con moto)
                               2ème Arabesque (Allegretto scherzando)
                  Images 1re série
                             -Reflets dans l’eau
                             -Hommage à Rameau
                             -Mouvement
                 Children’s Corner
                                -Doctor Gradus ad Parnassum
                                -Jimbo’s Lullaby
                                -Serenade for the Doll
                                -The snow is dancing
                                -The little Shepherd
                                -Galliwog’s Cake Walk

- Entracte -
            Kozaburo HIRAI (1910 - 2002)
                                 Sakura-sakura
            Koichiro MITSUNAGA (1966 - )
                                Samuraї (pour la main gauche)
            Franz LISZT (1811 - 1886)
                                Consolation No.3
                                   Un Sospiro (Étude de concert No.3)
  Frédéric CHOPIN (1810 - 1849)
                                Valse Op.69-1 « Valse de l'adieu »
                                Mazurka Op.17-4
                                4 me Scherzo Op.54

-------------------------------------------------------------------------

Message d’une membre de l’ARJNCA
La pianiste papillon a trouvé sa fleur de prédilection dans le lys noir du piano !
 En ébouriffant les étamines du clavier elle fait naitre des arcs en ciel…
De toute œuvre choisie elle filtre le nectar avant d’y infuser son énergie, sa spontanéité et beaucoup d’allégresse !
Merci à l’artiste talentueuse, mais aussi sincère et sensible, de nous lancer son échelle de soie.
Ainsi elle nous relie à la Beauté, en nous délivrant de la pesanteur, le temps d’un concert !
Marie-Paule MURAT

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~














8.31.2018

~ 七夕の夕べ2018終了報告 ~



Date: vendredi 6 juillet 2018
Heure: de 18h30 à 20h30
Lieu: Maison des Associations Nice Est – St Roch / Salle Lavande

今年のニース日本人会七夕祭りは76日の宵、満席70人の参加者を迎え、開会と同時にそれぞれの祈りが色とりどりの短冊に書き込まれて笹の枝を飾り、見る間に素敵な七夕の笹の木が出来上がりました。
当日のプログラムはまずM.Cernay氏により七夕の起源とアジア各国にも存在する七夕の行事や伝統が映像と共に語られ、しばし星の世界を満喫。次は吉村恵美師範によるミニ講演で日本に伝承する生け花全流派の解説と生け花サークル会員達による当夜の生け花展ついての作品紹介がされ、会場全員で美しい各作品を鑑賞しました。引続き会場中央にて特別デモンストレーションとして書道家今村千重子氏による4種類の大書が披露されました、そしてそのダイナミックな書道アートに皆様が感動されたようです。次は子供コーラスの登場で日本童謡「たなばた様」と「海」が吉岡Maë & Erinさん, 貴田Kinukoちゃんにより歌われた後、待望のLa Table d’Etsuko提供の美味しいアペリティフを賞味しながら会は最高潮となりました。最後に振り付けのミニ指導を経て、盆踊り、東京音頭と炭坑節の2曲を皆さんで楽しく踊り、七夕の夕べは終幕しました。
御来場の方々及び御協力頂いた皆様に心よりお礼申し上げます。

ニース日本人会理事一同


Fête annuelle organisée par l’ARJNCA


Soirée pour la fête de Tanabata 2018

- Compte-rendu Tanabata -


Cette année, l’association ARJNCA a célébré Tanabata le vendredi 6 juillet. Le nombre de 70 participants autorisé par la Maison des Associations a été atteint.
La soirée a débuté à 18h30 et chaque participant était invité à écrire un souhait sur une bande de papier et à l’accrocher aux branches du bambou. Ensuite Michel Cernay nous a parlé de lorigine de la légende de Tanabata et de ses diverses versions que l’on retrouve en Asie, le tout illustré par une projection de dessins et photos.
Après cette brève conférence, les participants ont pu apprécier avec grand intérêt l’exposition d’Ikebana de cette soirée donnée par les élèves et leur Maître, Mme Yoshimura qui a commenté les œvres et parlé des différentes écoles d’Ikebna au Japon.
À la suite on a vu une démonstration de "Calligraphie de grands caractères" qui a été donnée par Mme Imamura qui nous a fait une vive impression. La soirée s’est poursuivie avec le choeur des enfants, Maë et Erin Yoshimura et Kinuko Kida ont chanté 2 chansons japonaises, « Tanabata sama (Sire Tanabata) » et “Umi (la mer)”
Enfin, après un apéritif délicieux préparé par La Table d’Etsuko, la fête de Tanabata s’est achevée avec une leçon de danses folkloriques  « Bon-odori » (Tokyo ondo et Tanko bushi).
L’association A.R.J.N.C.A remercie sincèrement toutes les personnes présentes pour leur aimable participation.



*Vous pouvez voir les photos de la soirée Tanabata en cliquant ici.


Le comité de l’ARJNCA